DAMALIRE          
"Proust, la santé du malheur" - Yves Lelong
La librairie spécialisée dans l'Histoire et ses personnages - 19/09/2018
     Accueil        
 Avertissement 
     Partenariats     
     Contacts     

Consultez aussi nos: Ouvrages généraux sur les femmes

Ouvrages généraux sur les hommes

Ouvrages sur l'Histoire

Ouvrages sur des personnages contemporains

Ouvrages sur des personnages moins célèbres

Autres ouvrages

Régionalisme

Achetez,

Le Blog Damalire

Rechercher un ouvrage concernant un personnage:
Titre : ou Auteur : ou Editeur : ou Année : ou nom du personnage :
Rechercher un personnage pour en savoir plus (photo, biographie, musée ou exposition):
son nom : son époque : son pays : sa spécificité
ou par son lien avec un grand personnage
Un livre à decouvrir sur http://www.damalire.com

Commander
(Ref: 7545)
"Proust, la santé du malheur"
Yves Lelong
Librairie Séguier - Paris 1987
Broché
Dim : "22,4 x 15" cm - 238 pages
Très bon état
Prix : 9.00 €

Frais de port France Métropolitaine (Lettre verte ou colissimo) : 5.10 €

Frais de port Europe & Afrique du Nord (Tarif économique Livres et Brochures): 1.62 €

Frais de port Reste du Monde hors DOM-TOM (Tarif économique Livres et Brochures) : 2.50 €

Quatrième de couverture : L'activité littéraire de Proust paraît s'être accomplie parallèlement à ce qu'on pourrait appeler un travail de réparation psychique interne: écrire pour lui c'était tout autant élaborer une oeuvre que tâcher de s'ouvrir à lui-même et c'est bien pourquoi il lui a fallu tant de temps pour accéder à cette réalité de salut qu'a été à ses yeux la littérature. Or, si dans l'immense chantier des commentaires proustiens ces aspects sont parfois abordés, ils le sont presque toujours de façon dissociée. Faisant de Proust un malade ordinaire, les psychologues (et plus précisément les psychanalystes) finissent par tenir pour négligeable le travail d'ouverture à soi que, par la rédaction de la Recherche, Proust a accompli sur lui; et quant aux théoriciens de la littérature, ils se préoccupent peu de la misère que Proust aurait pu vouloir surmonter par l'élaboration de son oeuvre. Cette misère pourtant est essentielle; car c'est à condition de la décrire dans toute son ampleur qu'on peut par contre-coup mesurer toute l'immensité du travail de Proust. Pour avoir à ce point la main heureuse, Proust devait peut-être n'avoir d'abord la main sur rien, et c'est sur le fond de cette condition délaissée qu'à l'aide notamment d'une psychanalyse débarrassée de son jargon, cet ouvrage se propose de restituer les traits les plus saillants de la jubilation proustienne.

 

 

© DAMALIRE 2018 - Reproduction Interdite - Siret 493 220 313 00016 / RCS de Paris
Conditions générales de vente - Nous Contacter par Email - Liste de tous les ouvrages Damalire