DAMALIRE          
Le Point - Entretiens avec Guy Ribeaud - Georges Bidault
La librairie spécialisée dans l'Histoire et ses personnages - 17/10/2017
     Accueil        
 Avertissement 
     Partenariats     
     Contacts     

Consultez aussi nos: Ouvrages généraux sur les femmes

Ouvrages généraux sur les hommes

Ouvrages sur l'Histoire

Ouvrages sur des personnages contemporains

Ouvrages sur des personnages moins célèbres

Autres ouvrages

Régionalisme

Achetez,

Le Blog Damalire

Rechercher un ouvrage concernant un personnage:
Titre : ou Auteur : ou Editeur : ou Année : ou nom du personnage :
Rechercher un personnage pour en savoir plus (photo, biographie, musée ou exposition):
son nom : son époque : son pays : sa spécificité
ou par son lien avec un grand personnage
Un livre à decouvrir sur http://www.damalire.com

Commander
(Ref: 6617)
Le Point - Entretiens avec Guy Ribeaud
Georges Bidault
La Table Ronde - Paris 1968
Broché - 4 pages de photographies en N&B
Dim : 20 x 14 cm - 343 pages
Bon état
Petite pliure au coin de la couverture
Prix : 12.00 €

Frais de port France Métropolitaine (Lettre verte ou colissimo) : 4.50 €

Frais de port Europe & Afrique du Nord (Tarif économique Livres et Brochures): 1.58 €

Frais de port Reste du Monde hors DOM-TOM (Tarif économique Livres et Brochures) : 2.43 €

Quatrième de couverture : Georges Bidault : professeur agrégé d’Histoire et de Géographie, premier au concours d’agrégation en 1925 devant Pierre Brossolette et Louis Joxe. Editorialiste à L’Aube en 1935 où il lance une croisade contre le nazisme menaçant. Volontaire pour le front en 1940, prisonnier sous le nom d’Augustin (Georges) Bidault alors que la Gestapo recherche dans toute la France l’éditorialiste Georges Bidault, il est rapatrié en 1941. Il enseigne l’histoire et la géographie au lycée du Parc à Lyon. En 1942 il rédige à lui seul sept numéros de COMBAT clandestin.

Jean Moulin, fondateur du Conseil National de la Résistance, est torturé à mort par la Gestapo. Georges Bidault, son ami et confident, est élu président du C.N.R. Il devient ministre des Affaires Etrangères du premier gouvernement De Gaulle. Fondateur du M.R.P. il est le troisième président du Gouvernement Provisoire de la république. Ministre des Affaires Etrangères de 1944 à 1948. Ministre de la défense Nationale de 1951 à 1952.

Au quai d’Orsay sous le gouvernement Laniel, il tente de sauver à Genève ce qui peut être sauvé après Dien Bien Phu. De 1954 à 1958, il fustige dans CARREFOUR les vices du régime d’Assemblée et la décadence des institutions.

En mai 1958, pour sauver l’Algérie Française, il lance un appel à de Gaulle. Le 22 novembre 1961 le Comité de Vincennes où il s’insurge contre la politique d’abandon de la Ve république est interdit. Georges Bidault se réfugie à l’étranger pour recréer le Conseil National de la Résistance.

L’Algérie livrée à la dictature du F.L.N., commence l’errance de l’exil à travers l’Europe des polices. Après six ans d’exil, Georges Bidault rentre du Brésil ; toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt, ni jugé ni condamné, l’homme qui a écrit « Je ne renonce absolument pas au combat », fait le point de la situation de la France dans  le monde d’aujourd’hui, de Bruxelles, capitale de l’Europe, sa nouvelle terre d’asile.

 

 

© DAMALIRE 2017 - Reproduction Interdite - Siret 493 220 313 00016 / RCS de Paris
Conditions générales de vente - Nous Contacter par Email - Liste de tous les ouvrages Damalire